le portage salarial, l’indépendance et le salariat en même temps 4


k6350803Vous avez envie d’être indépendant, mais quitter le statut salarié vous fait peur? Vous craignez de ne plus avoir droit aux  « Assédics » et de ne plus cotiser pour la retraite si vous vous lancez à votre compte? Ou bien vous voulez bien travailler de manière indépendante mais toutes les démarches administratives et les cotisations à l’URSSAF vous effrayent?

Rassurez-vous, une solution existe, le portage salarial.

  • Kezaco?  😯

Une solution mixte qui préserve votre indépendance en tant que travailleur et qui vous conserve un statut de salarié.

  • Comment ça marche ? 

C’est tout simple.

Vous contactez une société de portage salarial qui correspond à votre secteur d’activités. Il en existe plusieurs sur le marché. Cette société regarde si vous correspondez au profil des intervenants de leur société et vous demande quelques justificatifs.

Vous contractez une convention de portage avec cette société, qui se charge ensuite de vous faire un contrat de travail, et de gérer les cotisations et l’administratif pour les missions que vous aurez trouvé vous-même.

  • Comment ça fonctionne? stock-illustration-21656801-mechanic

Vous prospectez, démarchez vos clients comme un grand et vous exécutez la mission contractualisée pour eux.  Les clients payent la prestation directement à la société de portage qui se charge de payer les cotisations salariales pour vous, et vous reverse ensuite un salaire mensuel, résultat de votre travail moins les cotisations, comme pour un salarié ordinaire.

Elle vous envoie enfin un bulletin de paye mensuel, et vous rembourse vos frais de mission, en échange de rapports d’activités réguliers. Et oui, vous restez salarié, donc vous avez toujours des comptes à rendre. Si cette idée vous donne des boutons passez votre chemin. 😉

Mais les obligations demeurent légères comparées au salariat ordinaire, car vous gérez votre activité comme vous l’entendez, vous travaillez comme vous voulez, et avez les clients que vous voulez. Vous déclarez vos périodes de congé et de maladie , mais vous n’avez pas à demander la permission. Juste prévenir que vous êtes indisponible, ou signaler votre absence d’activité sur votre rapport.

Ceci permettra à Pôle Emploi de vous verser vos cotisations chômage quand vous souhaiterez arrêter.

Une bonne solution pour démarrer en tant qu’indépendant en ne perdant pas les avantages du statut de salarié…

Bien sûr, tout travail mérite salaire. La société de portage ne fait pas cela pour vos beaux yeux, aussi beaux soient-ils! 😉 Moyennant 10% de votre chiffre d’affaires, tarif en général dégressif selon votre chiffre d’affaires, vous êtes indépendant et vous gardez votre statut salarié! Alors, elle est pas belle, la vie?  🙂

quitter son patron

Personnellement, j’ai fait l’essai durant un an, dans une petite boite de portage pas du tout connue. Ca ne m’a rien apporté, aucune aide, aucun soutien, pas même fichus de me proposer un exemple de devis quand j’en ai eu besoin. Par contre, pour me demander des compte-rendus tous les dix jours, ils étaient là. Mais ça ne m’a rien coûté…

D’autres entreprises de portage soutiennent beaucoup plus leurs ressortissants, en proposant des ateliers et des formations, voir même des espaces de co-working , ce qui n’est pas négligeable quand on travaille seul chez soi. Donc, à vous de chercher et de trouver la boîte de portage qui vous convient le mieux, et ne pas signer chez le premier venu, comme j’ai fait moi-même… 😉

On apprend avec l’expérience!

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

4 commentaires sur “le portage salarial, l’indépendance et le salariat en même temps

  • Marc Murcia - ToutChange

    Bonjour,

    le portage salarial présente bien des intérêts pour des personnes qui comme vous le dites bien souhaitent l’indépendance tout en gardant la sécurité du salariat (assedic, congés payés…).
    Par contre j’ai un doute, n’y a t-il pas plus de difficultés à trouver des clients étant donné que dans le tarif des « prestations » à leur facturer il y aura la part patronale, la part salariale ainsi que la commission de la société de portage ?
    J’ai l’impression qu’un entrepreneur préférera prendre un prestataire indépendant car les coûts seront moindre. Je me trompe surement mais je me dis qu’on est moins compétitif lorsqu’on va démarcher un client potentiel.

    Merci pour ces infos,

    A bientôt,

    Marc

    • Photo du profil de
      Isabelle BelleIsa

      Bonjour Marc,
      Tout dépend de vous! C’est vous qui fixez vos tarifs et qui négociez avec votre client!
      C’est sur votre fiche de paye, délivrée par la société de portage que vous seront retirées les charges; ce n’est pas visible pour le client qui,lui, reçoit un contrat de prestation et une facture, comme pour un autre prestataire…Vous pouvez donc agir sur votre marge pour rester concurrentiel. Et il n’est pas dit du tout que des indépendants, avec les charges monstrueuses qu’ils ont à payer, soient moins chers que vous. C’est vous que ça regarde, et la société de portage n’a rien à dire sur les tarifs que vous décidez d’appliquer.
      Donc, c’est jouable, mais il faut bien sûr compter le pourcentage de la société de portage.
      Donc, c’est un choix qui appartient à chacun. L’avantage principale que je vois pour l’instant dans ce système, c’est un cadre sécurisé au niveau des démarches et des charges, sans avoir à m’en occuper.Et une assurance comprise. La comptabilité n’est pas de mon ressort! Mais bien sûr, on peut toujours payer un comptable externe également, si on n’a pas envie de se préoccuper de ces aspects.
      Donc, à chacun de voir ce qui est le plus intéressant pour lui, et de faire ses comptes…
      L’autre avantage, c’est que tant que vous n’avez pas de client, vous ne payez rien du tout, ni maintenant ni dans deux ans! 🙂
      Mais il est vrai que certains chefs d’entreprises ont des a-prioris sur certains statuts, que ce soit le portage salarial ou auto-entrepreneur.
      Vous pouvez aussi avoir deux structures en parallèle, pour des services différents. Et vous servir de l’une ou de l’autre en fonction de la situation et du client! 😉
      A bientôt, et merci pour votre commentaire! 🙂

      Isabelle