Mobilité Volontaire Sécurisée: allez voir ailleurs si l’herbe est plus verte! 2


Votre boss vous sort par les trous de nez? Vous en avez marre de toujours voir les mêmes tronches à la machine à café? La boîte d’en face vous fait de l’oeil ou une connaissance vous offre une opportunité dans sa boîte? Vous êtes tenté? Et si l’herbe était plus verte chez le voisin? l'herbe est plus verte ailleurs...

Oui, mais voilà, le crédit de la maison, la voiture, l’école privée des enfants…Et si ça ne marchait pas?  Et bien, grâce à la nouvelle loi sur la Mobilité Volontaire Sécurisée, vous allez pouvoir tenter l’expérience sans risque!

Voilà la grande nouveauté de la Loi de Sécurisation de l’Emploi et des Parcours Professionnels du 14 juin 2013: 

« Art. L. 1222-12. – Dans les entreprises et les groupes d’entreprises, au sens de l’article L. 2331-1, d’au moins trois cents salariés, tout salarié justifiant d’une ancienneté minimale de vingt-quatre mois, consécutifs ou non, peut, avec l’accord de son employeur, bénéficier d’une période de mobilité volontaire sécurisée afin d’exercer une activité dans une autre entreprise, au cours de laquelle l’exécution de son contrat de travail est suspendue. »

C’est-à dire que vous allez pouvoir demander à votre patron de vous laisser partir pour un temps déterminé dans une autre entreprise que la sienne, et vous laisser reprendre votre poste si vous le souhaitez toujours, une fois l’expérience terminée! Ou de le quitter si l’herbe est vraiment plus verte chez le voisin…. 😉

changement d'herbage réjouit les veaux! C’est-t’y pas génial, ça? 

Ah bien sûr, vous avez tout de suite noté l’arnaque de l’histoire, il faut que votre patron donne son accord…. Argl, vu les relations que vous avez avec lui en ce moment, vous-dites-vous, c’est pas gagné.  😥

Heureusement, le Législateur, dans sa grande bonté, a pensé à tout: Si votre boss fait sa mauvaise tête, du coup vous aurez droit automatiquement au CIF! Il ne pourra pas vous le repousser 9 mois pour raison de service, comme il n’aurait pas manqué de le faire normalement, rien que pour vous embêter!

« Si l’employeur oppose deux refus successifs à la demande de mobilité, l’accès au congé individuel de formation est de droit pour le salarié, sans que puissent lui être opposées la durée d’ancienneté mentionnée à l’article L. 6322-4 ou les dispositions de l’article L. 6322-7. » 

De la même manière, à la sortie du CIF, soit vous réintégrer votre poste, soit vous partez, comme vous voulez. 

Ahah! Vous entrevoyez le jour? Vous apercevez la sortie de secours se dessiner? Vous voyez poindre l’oeil noir de la vengeance sur votre boss?  😈

Patience, il vous faudra encore un petit peu attendre avant de pouvoir mettre en oeuvre votre plan diabolique. En effet, comme d’habitude, il va falloir patienter jusqu’aux  décrets d’application, évidemment.

Mais ces sujets seront abordés lors de la conférence sociale qui vient de démarrer….

Alors, à bientôt, les amis, pour d’autres nouvelles de votre future libération!  😀

 

quitter son patron Et comme on dit, Changement d’Herbage réjouit les Veaux! 😉

Si vous voulez en savoir plus, allez sur Légifrance, vous aurez tous les détails des articles de la loi. 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

2 commentaires sur “Mobilité Volontaire Sécurisée: allez voir ailleurs si l’herbe est plus verte!

  • Alain

    Bonjour Isabelle,
    Les choses ne sont jamais aussi simple…
    Je suis dans le cas que vous cité et , bingo, pas de fongecif accordé … O:(( Plus assez d’argent dans les caisses du fongecif du coup les plus expérimentés, diplomés au delà du bac ne sont plus prioritaires !
    Je reviens donc à la case départ avec en plus la tronche de mon employeur qui sait que je veux quitter l’entreprise au plus vite, sans fongecif sans job à la sortie… je vous laisse imaginer la galère (style radeau de la méduse).

    Bon courage à tous!

    • Photo du profil de
      Isabelle BelleIsa

      Bonjour Alain,
      Je comprends votre désappointement, je me suis moi-même trouvée dans cette situation. Mais rien n’est perdu!

      Bien sûr, les choses ne sont jamais aussi simples que le prévoient la législation. Le principe de réalité, en l’occurence la question du financement, devra toujours être pris en compte.
      Les nouvelles mesures, pour être nouvelles, n’en sont pas pour autant magiques, d’autant plus qu’elles sont nouvelles! Elles se heurteront toujours aux structures en place et à leur fonctionnement.
      Il est vrai que les financements sont prioritairement accordés aux personnes peu qualifiées.Ca n’a jamais empêché les bacs plus X de finir par faire un CIF!Je suis moi-même deux fois bac plus 5 et j’ai déjà réussi à faire deux CIFS dans ma vie..;)

      Donc, vous êtes tombé au mauvais moment pour faire votre demande, mais le fait de se faire refuser le CIF par le Fongécif n’est pas inhabituel, au contraire! On passe tous au moins une fois par là, c’est presque une coutume! 😉 Sachez cependant qu’il vous faut renouveler votre demande et que votre dossier remonte sur la pile des priorités à chaque fois. En général, votre dossier se voit accepter au bout de la deuxième fois, parfois il faut aller jusqu’à la troisième mais finalement c’est assez rare.
      Renouvelez votre demande dès que possible et surtout, soignez bien les motivations professionnelles.
      Ce n’est pas parce qu’on est bac+ X que l’on n’a pas le droit d’acquérir une qualification différente qui nous permette de mieux trouver du travail.

      C’est un très bon argument si il y a peu de travail à la clef, et si la formation visée vous permettrait d’avoir accès à un métier où il y a davantage de travail. Justifiez bien les compétences nécessaires à acquérir par rapport à votre projet professionnel et vous finirez par obtenir satisfaction. Il vous faudra certes supporter encore quelques mois la mauvaise tête de votre chef mais si vous savez que vous allez finir par partir, ça ira déjà beaucoup mieux. Et puis il faut qu’il s’y fasse, eux ils n’hésitent pas à vous virer quand ils n’ont plus besoin de vous. La loyauté à vie vis-à-vis de son entreprise, c’est fini, ou alors il faudrait que ce soit dans les deux sens!;)

      Courage, j’ai dû subir une situation très destructrice durant encore un an avant de pouvoir proposer une autre demande et ça a été très, très dur. Mais j’ai fini par m’envoler, les cages, même dorées, ne retiennent pas longtemps les oiseaux décidés à retrouver leur liberté!

      Amitiés
      Isabelle