Sur-Taxation des CDD, Avantage ou Inconvénient? 4


 emploi-concept_~k2839878

 L’Accord sur l’Emploi conclu in-extrémis, la mesure qui me paraît la plus intéressante est la sur-taxation des CDD. En quoi cette mesure peut-elle être un avantage ou un inconvénient pour vous, ami lecteur, qui cherchez à changer d’emploi ou à en retrouver un autre?

Le CDD, ou Contrat à Durée Déterminée  est désormais quasiment une norme dans ce pays depuis les crises successives,  le CDI étant devenu pour les chercheurs d’emploi l’équivalant du Saint Graal pour les Chevaliers de la Table ronde… 😉

Il est désormais le passage obligé de tout accès à l’emploi, car il s’est mis à remplacer la période d’essai, trop courte aux yeux de chefs d’entreprise qui ne veulent plus prendre le risque de se tromper. On peut se retrouver à cumuler ainsi plusieurs CDD successifs, du moment qu’ils ne sont pas identiques ou qu’un certain délai est respecté entre eux.

 

Un exemple récent dans ma famille proche en est l’illustration. Cette personne après avoir vu fermer la boîte dans laquelle elle travaillait a cherché activement du travail pendant plus d’un an et demi, acceptant les CDD qu’elle trouvait plutôt que de rester à la maison. Alors, quand elle a vu cette offre pour un CDI, elle a refusé les autres propositions qu’elle avait pour accepter celui-là…

k6350803Et là, aux entretiens, c’est elle qui est choisie, c’est la meilleure, mais le patron ne veut pas se tromper. Pour être sûre qu’elle convient vraiment, il préfère lui proposer un CDD jusqu’au mois d’août. On est en juillet, la personne accepte. La rentrée arrive, mais un mois de CDD, vous comprenez, c’était un peu juste pour se rendre compte. Alors, il lui propose un autre CDD…

 

Un premier CDD, mettons de deux mois, avec une période d’essai de quinze jours, renouvelable, puis un deuxième identique, renouvellement légal du premier, car le patron n’est pas très sûr. la personne est bien, certes, mais on lui fait comprendre qu’elle n’est pas parfaite, qu’elle fait encore des erreurs, qu’elle a encore des choses à apprendre. Alors on lui propose de nouveau un CDD, après les vacances, ce qui lui permettra de se « reposer un peu et de réfléchir »… 11192342-une-femme-d-39-affaires-a-souligne-dans-son-bureau

Du moment que l’employeur respecte un délai entre les CDD, il a tout à fait le droit de remettre le couvert! Et hop, un autre CDD, disons de trois mois, avec une nouvelle période d’essai bien entendu, renouvelable évidemment!

Et Zou, voilà la personne partie pour un an de période d’essai, tranquille! Quand on vous fait miroiter un CDI au bout, on accepte. Et peut-être que le CDI sera au bout finalement. Mais bonjour le stress pendant tout ce temps où on se sait toujours en observation, toujours en test. De quoi accumuler les erreurs et justifier auprès de l’employeur de rester en CDD avec cette personne, « qui a , certes,  des qualités mais bon… » 😯

7359643-businesswoman-sitting-at-her-desk-and-screaming-into-a-phone

Le Secteur Public n’est d’ailleurs pas en reste sur cette question, notamment le vieux Mammouth de l’Education Nationale, devenu spécialiste des CDD durant l’année scolaire. Il s’agit de personnel non -enseignant, bien sûr. (Et oui, tout le monde n’est pas fonctionnaire dans le Service Publique!) Avec des contrats qui s’arrêtent aux vacances pour reprendre à la rentrée. Les gens préférant avoir du boulot 9 mois de l’année plutôt qu’être au chômage tout le temps acceptent cette situation sans se plaindre. Et se réinscrivent vaillamment au chômage chaque année en juillet, pour toucher les allocations en attendant d’être ré-embauchés en septembre… Au lieu de réclamer le CDI auxquels ils auraient légalement droit! Mais curieusement, le droit du travail si pointilleux à l’égard du privé, ne s’applique pas au Service Publique… 😕  

16882638-nouvel-an Alors, sur-taxer les CDD de moins 3 mois, pour éviter ce genre d’abus, quelle bonne idée! Du moins en apparence. 

En effet, plutôt que de vous renouveler votre CDD ou d’en faire un nouveau, votre patron aura tout intérêt à vous proposer le CDI rapidement pour ne pas perdre trop d’argent…

….Ou à vous dire au revoir rapidement s’il n’est pas très sûr de vous… Au choix!

Pire encore, s’il a un surcroît d’activité, peut-être hésitera t’il à faire appel à un CDD si ça doit lui coûter plus cher. Il est vraisemblable que du coup, les employeurs vont soit renforcer la charge sur le personnel existant, soit se tourner à nouveau vers l’Interim, qui commençait à être en perte de vitesse ces derniers temps. Après tout, tant qu’à faire que de payer plus cher, si on a un surcroît de travail provisoire, autant faire appel à un personnel qualifié qui va intervenir rapidement, sans engagement et sans période de recrutement!

A vous de voir, donc, amis salariés ou chercheurs d’emploi, comment vous pouvez tirer parti de cette situation? Obtenir plus vite votre CDI, vous mettre en Intérim… Ou quitter plus vite votre employeur actuel, sachant qu’il ne vous renouvèlera sans doute pas si vous ne l’y encouragez pas! 😉   

k7682205   Alors, à vous de jouer!  😀


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

4 commentaires sur “Sur-Taxation des CDD, Avantage ou Inconvénient?

  • fruneau eric

    Bonjour à vous deux,

    Je me suis fait mon CDD!
    Je suis travailleur indépendant et comme j’aime le changement je ne me parle jamais de CDI cela me fait peur…
    Par contre, je rencontre beaucoup de personnes qui par nécessité (obligation familiale) n’hésitent pas à foncer vers le 1er CDD proposé.
    Par nécessité ou par peur, ou peut être manque d’imagination.
    Comment aider ces personnes à raisonner autrement que par un CDD?

    • Photo du profil de
      Isabelle BelleIsa

      Bonjour Eric! Tu as bien raison de t’être créé ton CDD personnel! 😉 J’en ai fait autant, d’ailleurs!
      Les personnes qui se jettent sur le premier CDD venu sont effectivement prises dans une spirale de nécessité vitale et/ou de croyance comme quoi du travail c’est du travail, il faut travailler, peu importe quoi. Ce qui correspond peu à la volonté des employeurs de trouver des personnes motivées par l’emploi qu’ils proposent. C’est ce que je tentais de faire comprendre aux personnes en recherche d’emploi que j’accompagnais. Car paradoxalement, être prêt à prendre le premier job venu ne les aide pas à en trouver!
      Leur faire rechercher leurs motivations professionnelles au travers des contrats qu’ils acceptaient ou recherchaient était la première démarche à faire avec eux. Souvent, ces personnes se disent prêtes à faire « n’importe quoi ». Or, quand on creuse, ce n’est pas vrai. Il suffit de proposer un exemple caricaturalement opposé à la personne pour qu’elle s’aperçoive qu’elle effectue un choix. Après, il faut aller gratter pour trouver sur quoi ces choix s’appuient, souvent sur des représentations fausses ou des pré-determinations liées au sexe par exemple…Puis, de rechercher avec eux dans les emplois qu’ils ont tenus ce qu’ils apprécient dans leur travail. C’est un boulot de longue haleine qui amène finalement les personnes à dessiner un objectif un peu plus élevé et une stratégie qui va avec, ainsi que développer des arguments un peu plus intéressants pour un employeur potentiel que « je veux du boulot »!
      Mais dans un marché du travail où les CDI se font de plus en plus rares, faut-il décourager ces personnes d’accepter des CDD? Certainement pas…
      L’idée est de les faire changer de positionnement, de leur faire retrouver leur capacité de choix, et de négociation!

  • Freddy

    Bonjour Isabelle,
    J’aime beaucoup le nouveau design du blog !
    Ces sacrés CDD ! j’ai connu et connais encore cela actuellement. C’est sûr que c’est difficile de faire des projets, quant on est pas certain de son emploi… par contre j’y trouve malgré tout un avantage car si mon employeur me test, qu’il se rassure je le test aussi 😉 et je peux dire que j’ai la dent dure 🙂
    Pourquoi ? car assez de tomber sur des tortionnaires et adeptes de harcèlement au travail. Le fait d’être en CDD me permet donc d’avoir une porte de sortie en cas de gros problèmes « humain »
    Articles très sympas et informateur !
    A bientôt !
    Freddy

    • Photo du profil de
      Isabelle BelleIsa

      Complètement d’accord avec toi Freddy! Les CDD apportent une liberté et une capacité de choix que n’offre pas la CDI! J’ai testé pour vous! Pendant dix ans je me suis éclatée dans différentes associations, et je partais quand ça n’allait plus, tout simplement. Et ça me permettait d’ouvrir ma grande bouche quand il y en avait besoin! Curieusement, quand je me suis retrouvée en CDI, j’ai pu, certes, m’offrir un appart à Paris mais j’y ai carrément perdu mon indépendance…et ma grande g…! Petit à petit, à force d’enfermement, de ne pas avoir droit à ci, de devoir demander la permission pour ça, de devoir se justifier pour tout, de ne pouvoir partir en vacances que quand l’employeur est d’accord, et si il l’est seulement, de se prendre des remontrances ou des placards chaque fois qu’on l’ouvre de trop, et les collègues quand on a trop d’initiative ou qu’on ne travaille pas comme eux….On finit par se taire et à devenir complètement dépendant! Horrible. Le CDi est un piège mental en fait. on ne refuse pas un CDI par les temps qui courent, et après on a peur de le perdre…C’est pourquoi j’ai finit par tout quitter! Paris et le CDI!!! Continue d’exercer ta liberté Freddy, tu as bien raison! A bientôt! 🙂